CHOISIR SA NATIONALITÉ

Odilon_redon
Odion Redon, La Tentation de Saint Antoine 

Le citoyen doit exercer son soft-power. Face à des états qui oppriment la volonté commune avec les armes de la démocratie, les citoyens devraient pouvoir refuser la nationalité des pays qui font fi des décisions citoyennes collégiales. La nationalité devrait être un choix pour le citoyen et une récompense pour les états. Elle ne devrait pas être donnée ou refusée par les états mais refusée ou acquise par les citoyens.  La nationalité choisie redessinerait de nouvelles frontières. C’est aux citoyens de redessiner les pays à partir des pays qui prennent le mieux en compte leur vie.

L’action symbolique est essentielle et complémentaire de l’action chiffrée, mathématique. La pensée symbolique est agissante parce qu’elle active l’imagination créatrice.

Créons un organisme supranational de distribution des nationalités. Le manque chronique de citoyens forcera les pays mal administrés à être plus attractifs. La nationalité cesserait d’être une affaire d’identité. Elle deviendrait un baromètre d’attractivité. La perception et les statistiques ne devraient pas s’opposer mais s’entrecroiser. En abandonnant la pensée symbolique nous nous empêchons d’agir sur le monde réel.

Suite à retrouver dans un prochain livre. Vous souhaitez en réserver une copie?

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s